Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : mindszenti, peintre contemporain et poète
  •  mindszenti, peintre contemporain et poète
  • : Toute l'actualité de la peinture et de la poésie de Laszlo MINDSZENTI, peintre contemporain. Ses expositions, ses nouvelles oeuvres sur toile ou sur papier ainsi que tout événement en rapport avec le peintre : ateliers pour enfants, initiations... La peinture du peintre contemporain Anna Mindszenti-Calische, sa fille discussions, échanges à propos des Mindszenti
  • Contact

Recherche

17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 14:27

LA DEFISCALISATION, PENSEZ-Y !


Une entreprise qui investit dans l'art et expose ses acquisitions peut effectuer des déductions fiscales sur le résultat de
l'exercice d'acquisition et sur les quatres années suivantes.

Les professionnels qui ont acheté des oeuvres originales d'artistes vivants et les ont inscrits à un compte d'actifimmobilisé, peuvent déduire du résultat de l'année d'acquisition et des 4 années suivantes, par fractions égales, une somme égale au prix d'acquisition dans la limite de 5 pour mille de son chiffre d'affaires HT.

En contre-partie de cette déduction fiscale, l'entreprise doit présenter sur 5 ans les oeuvres acquises, au public.
Pour les oeuvres dont le prix d'acquisition est inférieur à 5 000 € HT, le Ministre délégué au Budget admet que la condition d'exposition au public soit satisfaite dès lors que l'oeuvre est exposée dans un lieu « accessible aux clients et/ou aux salariés de l’entreprise, à l’exclusion des bureaux personnels ».

• L'article 238 bis AB du code général des impôts, issu de l'article 7 de la loi du 23 juillet 1987 prévoit que les entreprises faisant l'acquisition d'oeuvres originales d'artistes vivants, peuvent déduire une somme égale au prix d'acquisition des oeuvres concernées.

Dans le cas d'achat d'oeuvres d'artistes vivants, l'objectif n'étant pas d'enrichir les collections publiques, mais de favoriser la création contemporaine, l'entreprise reste propriétaire de l'oeuvre.

• Cette déduction qui est pratiquée par fractions égales pendant cinq ans au titre de l'exercice d'acquisition et des quatre années suivantes ne peut excéder au titre de chaque exercice la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires, minorée du total des déductions mentionnées à l'article 238 bis AA du CGI, et doit être affectée à un compte de réserve spéciale figurant au passif du bilan.

En cas de changement d'affectation ou de cession de l'oeuvre ou de prélèvement sur le compte de réserve, les déductions pratiquées sont immédiatement réintégrées.

• La décision de pratiquer cette déduction relève de la gestion de l'entreprise et n'est subordonnée à aucune autorisation
préalable de l'administration.

• L'entreprise qui décide de pratiquer cette déduction doit joindre à sa déclaration de résultats un document conforme au modèle présenté par l'administration.


L'oeuvre est enregistrée en immobilisation. Une réserve correspondant aux déductions effectuées crée au passif du bilan est réintégrable aux bénéfices imposables si l'oeuvre cesse d'être exposée au public ou est cédée.

Dans le cas de cession, les excédents éventuels sur le prix d'acquisition seront assujettis aux régimes des plusvalues professionnelles, et bénéficieront pour les cessions au-delà de deux ans de l'imposition à taux réduit.

• La cession de l'oeuvre d'art acquise dans ce cas par une entreprise est soumise à la TVA à taux réduit. L'article 7 de la loi du 23 juillet 1987 prévoit également la possibilité de créer une provision pour dépréciation de l'oeuvre dans le cas où la dépréciation constatée excéderait les déductions déjà opérées.

Extrait du Code Général des Impôts

Art 238 bis AB

Acquisition d'oeuvres d'art. Les Sociétés peuvent déduire de leur résultat imposable de coût d'acquisition d'oeuvres originales d'artistes vivants inscrites à l'actif immobilisé à condition qu'elles restent exposées au public. Cette déduction s'effectue par fractions égales sur les résultats de l'exercice d'acquisition et les quatres années suivantes pour les oeuvres achetées à compter du 1.1.2002 (ou des neuf ou dix-neuf années suivantes pour les autres oeuvres suivant qu'elles ont été acquises à compter du 1.1.1994 ou avant cette date).

La déduction effectuée au titre de chaque exercice, inscrite à un compte de réserve spéciale, ne peut excéder la limite de 5 p.mille du chiffre d'affaires, minorée du total des autres déductions opérées au titre de mécénat.


Lire page Ministère de la culture : cliquez ici


Exemple

Une entreprise ayant un CA de 200 000 euros acquiert 6000 euros d'oeuvres originales d'artistes vivants.

Le plafond de déduction est egal à
200 000 X 5°/oo =1000 euros.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          
La déduction fiscale:
6000 X 1/5 =1200 euros reste limitée à 1000 euros (les 200 étant perdus).

Sur un résultat imposable de 10000 euros, l'entreprise
déduira 1000 soit 9000 euros soumis à l'impôt.

Le montant porté en
réserve sera de 1000 euros.

Le retrait de l’exposition au public, la cession de l’œuvre ou le prélèvement de la réserve spéciale générera l'imposition de la réserve.

Enfin, un imprimé spécial de suivi des dépenses de mécénat est à annexer à la déclaration de résultat de l'entreprise.

Par ailleurs, les œuvres d'art visées ne sont pas soumises à la taxe professionnelle (art. 1469 du CGI)

Repost 0
Published by Agnès Grillo - dans peinture
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 19:58
Les deux expositions normandes sont terminées


Voici ce que le critique d'art Luis Porquet en a retenu.

"les peintures de László Mindszenti semblent exprimer la part la plus légère et lumineuse de l'être. L'air est l'élément dans lequel elles prennent corps. Les créatures qu'elles mettent en scène sont porteuses d'un message de paix. Aucune violence ne vient contrarier leur essor. Elles ressemblent à ces hôtes du ciel que le retour du printemps fait surgir au-dessus de nos têtes. Leurs mouvements étourdissants s'accordent à la musique des sphères, au ramage des anges, au ballet crépitant des astres.

Ayant dû, en pleine jeunesse, affronter l'épreuve et la meurtrissure de l'exil,
LászlóMindszenti n'ignore ni la souffrance, ni le prix de la liberté. Comme Shakespeare, le grand visionnaire, il connaît le travers de l'homme et sait de quelles actions infâmes son semblable est capable quand le besoin de domination anéantit en lui tout sens de la mesure et du respect élémentaire. Mais la conscience de l'ombre ne fait qu'accroître l'impérieux appel de clarté auquel toute vie, par nature et par vocation, aspire profondément. Le peintre l'a compris, car il cultive en lui l'instinct du tournesol.

László sait que le paradis n'est pas un lieu enclos de murs épais et protecteurs, mais un état auquel chacun, s'il le désire, peut accéder sans passeport. Peintre des mots, à l'origine, il est devenu poète des images et ces deux atouts conjugués laissent entrevoir un horizon paisible à l'âme humaine, un espace de quétude où tout rêve devient possible. L'étoile viendra sur le jardin détruit a écrit Georges Schéhadé, immense poète de langue française. A cette parole, Roger Judrin aurait pu ajouter ceci :

 Ne te retire pas du monde
A moins qu'un monde en toi
Te conduise au désert
Où te servent des anges


Si le monde de László paraît souvent plus paisible, plus vrai, plus lumineux que celui dans lequel nous nous débattons chaque jour, c'est qu'il a fait de sa fragilité une source jaillissante, un antidote à l'arrogance des miliciens du désespoir. Ce monde subtil et généreux nous dit que le salut est du côté de la beauté, de la ferveur et de l'amour. Car celui qui rêve, écrivait encore Schéhadé, celui qui rêve se mélange à l'air.
A chacun, maintenant, de suivre son étoile.
28 mai 2008
Repost 0
Published by Luis Porquet - dans presse
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 13:06


Paris-Normandie
16 septembre 2009
Repost 0
Published by - dans presse
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 10:25


2009
MINDSZENTI à la GALERIE ROLLIN . Rouen.








Il fallait à Dominique Rollin une exposition marquante pour cette première présentation saisonnière dans une galerie superbement rénovée tant en couleurs qu'en lumière. C'est Laszlo MINDSZENTI qui en est l'heureux bénéficiaire avec un très bel accrochage, bien dans l'esprit et le charme de cet artiste incomparable, dont les oeuvres, aux étonnantes souplesses et aux superbes et personnels accords de couleurs, continuent de prôner la poésie onirique des êtres, gens et bestiaires, imprégnés par l'artiste d'un environnement audacieux aux effets magiques, d'une sensualité vibrante et émouvante.

André Ruellan
critique d'art

 



Repost 0
Published by André Ruellan - dans presse
commenter cet article
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 12:22
Rouen
Exposition Mindszenti à la galerie Rollin


"les chemins célèstes" 80 X 80 cm

Dominique Rollin
ale plaisir de vous présenter

M I N D S Z E N T I


du 8 au 26 septembre 2009

et  de vous accueillir au vernissage
le mardi 8 septembre 2009 à partir de 18 heures



GALERIE ROLLIN - 31, rue Ecuyère - 76000 ROUEN - Tél. : 02 35 70 10 72

www.galerie-rollin.com

Ouvert du mard au samedi de 9 heures à 12 h30 et de 14 heures à 19 heures
Repost 0
Published by mindszenti - dans peinture
commenter cet article
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 22:38


L'abbaye de Bonport à Pont-de-l'Arche


L'abbaye Notre Dame de Bonport fut fondée en 1189 par Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre et duc de Normandie. Située à 20 km de Rouen, au bord de l'Eure près de son confluent avec la Seine, elle occupait en Normandie un point stratégique de la vallée en aval de Pont de l'Arche.

D'après la légende, au cours d'une partie de chasse, le roi poursuivant un cerf, se trouva en danger de périr dans la Seine. Il fit voeu, s'il parvenait à "bon port", sur l'autre rive, de fonder un monastère là où il aborderait.

 





















La salle capitulaire est voûtée d'ogives avec des baies aux arcs aigus fortement moulurés, classiques en Normandie.










Le cellier présente le même voûtement que les salles hautes avec ses croisées d'ogives reposant sur une seule colonne centrale.

L'abbaye fut construite rapidement grâce aux donations de seigneurs locaux, terminée et en pleine activité dans la première moitié du XIIIème siècle. Elle eut à souffrir des guerres de Cent Ans et de la ligue du Bien Public. A partir de 1536, l'abbaye subit le régime de la commende: les abbés étaient nommés par faveur royale. Ses abbés commendataires les plus connus furent le poète Philippe Desporte, le cardinal de Polignac et le futur roi Casimir de Pologne.

Au XVIIème et XVIIIème siècle, quelques travaux eurent lieu, notemment l'aménagement du dortoir et de la bibliothèque et la création d'un grand escalier. Elle fut vendue comme bien national à la Révolution, le cloître et l'église furent détruits.

L'abbaye de Bonport est une des rares abbayes cisterciennes en Normandie où subsistent les bâtiments monastiques du Moyen-Âge, en particulier le magnifique réfectoire voûté du XIIIème siècle (photo ci-contre).

 

 

 






L





L





Le dortoir où sont exposées les oeuvres de Mindszenti.







Repost 0
Published by Agnès Grillo
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 18:08
La famille Mindszenti à Pont-de-l'Arche

A l'initiative de l'Association des Amis de László Mindszenti

la célèbre famille est de retour en Normandie  de juin à septembre !





http://www.abbayedebonport.com




Repost 0
Published by Agnès Grillo - dans peinture
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 14:28
Mindszenti et la couleur bleue


L’expression picturale naît du choix des couleurs, des formes, de leur grandeur et de leurs positions relatives. Elle naît aussi des contrastes plus ou moins grands entre les tons, les saturations, les clartés, la grandeur des surfaces, etc...
La maîtrise de ces notions nécessite des années d’observation, de réflexion et d’expérience.
Pour le peintre, c’est LA difficulté et en même temps la réussite de l’œuvre d’art.



Ce qui frappe quand on pénètre pour la première fois dans l'atelier de László Mindszenti est la prédominance des bleus, toutes sortes de bleus, de toutes nuances, des plus clairs aux plus foncés. On a même souvent évoqué le "bleu Mindszenti".
Les bleus sont tellement présents qu'ils ne peuvent pas être le fruit du hasard. Qu'évoque donc cette couleur ?


Le bleu est, comme tous les
  symboles, un signe de reconnaissance,  variant suivant les pays, les civilisations, les religions...
Le bleu est la couleur de l'azur, du ciel, donc du paradis. Il est associé à la divinité dans toutes les mythologies ; à Amon-R
â, dieu du soleil levant dans l'ancienne Egypte ; en Grèce à Jupiter, père des dieux et des hommes et à Junon, incarnation de la féminité féconde et épanouie ; en Inde, à Vishnou le justicier...
En Chine, le bleu symbolise le tao, la Voie sacrée, le principe insondable des
êtres.
Le bleu jupitérien, couleur froide du vide, est celle de la vérité ; pour les Egyptiens, de la vérité éternelle, de l'immortalité ;  la fidélité, la chasteté, la loyauté et la justice dans la tradition chrétienne.



Identifié à l'air, au vent le bleu symbolise la spiritualité, la contemplation et favorise la méditation, le repos.
Le bleu clair reflète l'inaccessibilité, le merveilleux, l'évasion.
Sur le plan psychologique et dans les r
êves, c'est la couleur de la tolérance, de l'équilibre, le contrôle de soi, la tendance à la générosité, à la bonté, un comportement réfléchi et le besoin de sérénité.

Et pour vous, qu'évoque donc la couleur bleue ?
Repost 0
Published by Agnès Grillo - dans peinture
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 16:42
Mindszenti invité d'honneur à Casseneuil



László Mindszenti sera l'invité d'honneur du troisième concours

"peintres dans la rue"
 
organisé par
l'association "vent-dans-les-toiles"

A cette occasion il exposera quelques unes de ses oeuvres.
Le jury de ce concours sera composé d'artistes de grande qualité.
Le but de cette association est de développer l'art en mileu rural,
et de le rendre accessible à un large public.


Pour plus de renseignements sur cette manifestation
je vous invite a consulter le blog de l'association.



http://vent-dans-les-toiles.over-blog.com













Repost 0
Published by mindszenti - dans peinture
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 21:55

Association des Amis de László Mindszenti


Mindszenti

auto-portrait des temps préhistoriques

encre de chine


 

 

L’Association a pour objet la promotion du peintre László Mindszenti.

Ses buts sont d'échanger toutes informations permettant une meilleure connaissance du peintre et de son oeuvre, de mettre en place ou de participer à la mise en place d'expositions visant à mieux faire connaître Mindszenti, de permettre à ses membres de rechercher des documents et archives propres à l'artiste, de constituer vis-à vis des pouvoirs publics, des administrations, des représentants de toutes associations, des professions et communes, un partenaire qui permette un échange de vues et une collaboration dans la mise en place de manifestations consacrées à Mindszenti, d'établir des liaisons avec les instance ou les organismes locaux, régionaux, nationaux et internationaux concernés ou susceptibles de l'être et d'une façon générale de prendre en charge la promotion d'une politique d'action en faveur d'une connaissance de Mindszenti. L'association a besoin de vous et de votre soutien financier même modeste. Nous comptons sur votre enthousiasme et votre charisme personnels pour faire connaître l'oeuvre de Laszlo Mindszenti et, lorsque vous le pouvez, par vos relations susciter des expositions publiques. Nous vous remercions de toute l'attention que vous porterez à ce beau projet en y contribuant à votre mesure.

Le bureau de l'association

Vous pouvez adhérer à l'association en envoyant à  :


Monsieur J.M.Guyard
24, avenue Gallieni
76130 Mont-Saint-Aignan
ou à
Madame A.Grillo
14 place du cloitre
27370 La Saussaye



                                                
un chèque d'hadhésion d'un montant de 25 € (membre actif) 100 € ou plus (membre bienfaiteur), à l'ordre de l'association,, en précisant votre nom votre nom, votre adresse, votre téléphone ainsi que votre adresse E-mail

Repost 0
Published by Agnès Grillo
commenter cet article