Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : mindszenti, peintre contemporain et poète
  •  mindszenti, peintre contemporain et poète
  • : Toute l'actualité de la peinture et de la poésie de Laszlo MINDSZENTI, peintre contemporain. Ses expositions, ses nouvelles oeuvres sur toile ou sur papier ainsi que tout événement en rapport avec le peintre : ateliers pour enfants, initiations... La peinture du peintre contemporain Anna Mindszenti-Calische, sa fille discussions, échanges à propos des Mindszenti
  • Contact

Recherche

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 13:54
début de l'histoire
EXPOSITION A ROUEN 2008



DESTINEE DE L'HOTEL DE BOURTHEROULDE

FATE OF THE HOTEL OF BOURTHEROULDE




Un article du quotidien Paris Normandie (10 nov. 2005) nous informait que le crédit Industriel de Normandie avait pris la décision de se séparer de son siège sociale historique.
Depuis, nous savons qu'il a été vendu à une société Lilloise spécialisée dans la réalisation d'hôtels de Luxe.
Mais savez-vous qu'il a failli devenir musée au XIXe siècle ? Il nous a semblé intéressant de vous conter cette histoire.
An article of the daily paper Paris Normandy (10 nov.2005) informed us that the Industrial credit of Normandy had made the decision to part from his siege social historic.
Since, we know that it was sold to a company of Lille specialized in the realization of luxury hotels.
But do you know that it almost became museum in the XIXth century? It seemed to us interesting to tell to you this story.

Une famille fortunée

A fortunate family

Rouen comptait parmi ses enfants éminents deux personnages hors du commun. Ils étaient frères et s'appelaient Eugène et Auguste Dutuit. Ils étaient les descendants d'artisans rouennais, des basdestamiers (c'est à dire fabricants de bas). Leur père, Pierre-Etienne, avait fait fortune en créant à Marseille, à la fin du XVIIIe siècle une compagnie d'import-export et un armement naval. Il habitait un bel hôtel particulier au n°21 du quai du Havre et eut trois enfants (les deux frères et une sœur : Héloïse). Ses enfants héritèrent de lui une solide fortune en 1852.
L'aine, Eugène, était né en 1806. Il s'intéressa à la politique et fut conseiller municipal et adjoint au maire. Le cadet était né en 1812.

Rouen counted among her eminent children two outstanding characters. They were brothers and were called Euglène and Auguste Dutuit. They were the descendants of craftsmen rouennais, basdestamiers (that is manufacturers ofstockings). Their father, Pierre-Etienne, had made fortune by creating in Marseille, at the end of the XVIIIth century a company of import-export and a naval armament.

He lived in a beautiful mansion in n°21 of the quay of Havre and had three children (both brothers and sister: Héloïse). His children inherited from him a robust fortune in 1852.
The groin, Eugène, had been born in 1806. He was interested in the politics and was a local councillor and a deputy mayor. The younger child had been born in 1812.

Des collectionneurs

Collectors

Les enfants Dutuit avaient la passion de la collection. Ils entassèrent dans leur hôtel une formidable somme d'œuvres d'art. Eugène avait réuni plus de 400 eaux-fortes de Rembrandt (la totalité de son œuvre gravée) et leur avait adjoint des centaines de gravures de Dürer, Callot, Will, Gelée,... Il y avait ajouté de nombreux tableaux, en particulier des écoles hollandaises et flamandes. Il s'intéressa aussi aux livres, aux faïences, aux bronzes, aux émaux, aux tapisseries...
The Dutuit
children  had the passion of the collection. They piled up in their hotel a tremendous sum of oeuvres of art. Eugène had gathered more than 400 etchings of Rembrandt (the totality of his engraved work) and had added them hundreds of engravings of Dürer, Callot, Will, Frozen... He had added it numerous paintings, in particular Dutch and Flemish schools. He was also interested in books, in earthenwares, in bronzes, In enamels, in tapestries...

Le projet d'un musée rouennais

The project of a museum rouennais
Sentant ses forces diminuer, il voulut créer, dans les années 80 du XIXe siècle, un musée public pour y mettre sa collection. Il avait jeté son dévolu sur l'Hôtel de Bourgtheroulde qui appartenait alors à un certain Matheus. Il lui avait proposé en 1885 la coquette somme de 250.000 francs pour l'acquisition. Il prenait tous les frais d'établissement à sa charge et se promettait d'offrir le musée à la Ville.
Mais l'hôtel était loué depuis 1848 à une banque, le Comptoir d'Escompte de Rouen. L'établissement ne tenait pas à quitter ses locaux historiques de la place de la Pucelle. Il fit une contre-proposition au même prix. Hélas pour lui (et pour nous !), Eugène avait du s'absenter de Rouen. A son retour, l'affaire était conclue avec la banque.
Cette dernière proposa une rétrocessions en 1886. Mais le bail du Comptoir d'Escompte était fort long et Eugène Dutuit ne voulant pas que la ville paya le surplus, l'affaire fut définitivement enterrée.

Feeling his strengths decreasing, he wanted to create, in the 80s of the XIXth century, a public museum to put it his collection. He had thrown devolved sound on the Hotel of Bourgtheroulde which belonged then to certain Matheus. He had proposed him in 1885 the pretty 250.000-franc sum for the acquisition. He took all the start-up costs at his expense and meant to offer the museum to the City.

But the hotel was rented since 1848 at a bank, the Discount bank of Rouen. The establishment was not anxious to leave its historic premises of the "Place de la pucelle". It made a counterproposal for the same price. Regrettably for him (and for us!), Eugène had to go out of Rouen. In his return, the business was concluded with the bank.
This last one proposed one retrocessions in 1886. But the lease of the Discount bank was very long and Eugène Dutuit not wanting that the city paid the surplus, the business was definitively buried.

La vengeance

The vengeance
Eugène décéda le 25 juin 1886 (non pas de rage, mais d'une congestion pulmonaire), Son frère Auguste héritait de la collection. Artiste, il avait participé à son embellissement, en particulier du côté des bronzes et des céramiques. Après les décès de son frère et de sa sœur, il vivait surtout à Rome. Il décéda en 1902. Aussitôt l'immeuble du quai du Havre fut mis sous scellés.
La ville de Rouen déchanta vite. A l'ouverture du testament il apparut que toute la collection avait été léguée à la ville de Paris ! Une clause prévoyait même que si la ville de Paris se désintéressait du legs, c'est la ville de Rome qui en bénéficierait.
Les collections prirent donc la route pour Paris où elle forment la base des collections du musée du Petit Palais (qui vient d'être rouvert, le 10 décembre 2005)
.

Eugène died on June 25th, 1886 (not of rabies(fury), but a congestion of the lungs), His brother Auguste inherited from the collection. Artist, he(it) had participated in his(its) embellishment, in particular towards(as for) bronzes and in ceramic. After the deaths of his brother and his sister, he lived especially in Rome. He(it) died in 1902. Immediately the building of the quay(platform) of Havre was put under seals.

The city of Rouen became disenchanted fast. In the reading of the will it seemed that all the collection had been bequeathed to the city of Paris! A clause foresaw that if the city of Paris lost interest in the legacy, it is the city of Rome that would benefit from it.
Collections thus set off for Paris where it form the base of the collections of the museum of the Small Palace (which has been reopened, on December 10th, 2005).

L'Hôtel

The Hotel
les travaux ont commencé dans l'Hôtel pour l'approprier à sa nouvelle destination. L'avenir nous dira si c'était une bonne idée !

The works began in the Hotel to suit it to its new destination. The future will say  us if it was a good idea!


Les peintures de Mindszenti doivent être exposées
lors de l'inauguration de cet hôtel.
Celle-ci était prévue en 2007.
L'hôtel est toujours en travaux...patience
The paintings of Mindszenti must be exposed
during the inauguration of this hotel.
This one was planned in 2007.
The hotel is always in works... patience

 

retrouvez les oeuvres de Laszlo Mindszenti sur :
Find the works of Laszlo Mindszenti on:


Artmajeur




Partager cet article

Repost 0
Published by mindszenti - dans peinture
commenter cet article

commentaires